vendredi 31 décembre 2010

Lectures 2010


Quelques unes de mes lectures de l'année 2010 :
 
"Le fait du prince' d'Amélie Nothomb
"Olaf Sildure, vient mourir devant la porte de Baptiste Bordave. Au lieu de prévenir la police, ce dernier usurpe l'identité du richissime Sidure. Sa femme ayant accepté sa présence, Baptiste prend congé de lui-même. Il plonge alors dans un monde de richesse, d’ivresse et de beauté, et va peu à peu s’habiter à sa position."
Parfois j'ai du mal avec l'écriture de cet auteure, mais là j'ai adhéré de suite, c'est plein d'humour, cela se lit tres bien. j'ai beaucoup aimé - coup de coeur -
 
"Des fleurs pour Alguernon" de Daniel Keyes
Algernon est une souris de laboratoire dont le traitemnt du Pr Nemur et dur Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit employé dans une boulangerie...
Cela apprends beaucoup sur la 'différence', cette notion de QI = etre intelligent ou idiot ? le bonheur... la vie... Etre 'normal' ou pas... Le personnage, Charlie, est très attachant, j'ai eu plaisir à lire ce livre et je vous le conseilles vivement - coup de coeur -
 
"No et moi" de Delphine Vigan
Lou est une enfant de 13 ans, précoce, dernière étincelle de vie dans une famille minée par le chagrin. Elle rencontre No, une jeune SDF, se prend d'affection pour elle et décide de la sauver de l'errance.
J'ai beaucoup aimé l'histoire et la maniere dont elle est ecrite, lou est touchante, un livre sur la différence des chances de chacun, sur les reperes, la tolérance, les limites, l'affection, la bonté... A lire absolument - coup de coeur -

 
"Tom, petit homme, tout petit homme, tom' de barbara constantine"
Tom a onze ans et déjà beaucoup de responsabilité. Sa mère, Joss, la eu a 13 ans et demi. Elle oscille entre le travail (quand il y en a !) et les études (quand elle est motivée...). Financièrement, ils sont plutôt "justes", ils vivent dans une vieille caravane. Alors Tom va souvent voler des légumes dans les potagers des environs. Un jour, il sauve Madeleine, une grand-mère tombée dans son jardin. A partir de là, la vie de plusieurs personnes va changer...
Ecriture fluide, histoire emouvante, personnages attachants. J'ai beaucoup aimé ce livre ! je le conseille !

mercredi 22 septembre 2010

"Lorsque j'étais une oeuvre d'art" d'Eric-Emmanuel Shmitt

253 pages




Parce qu’il se sent médiocre et inexistant, un jeune homme va se suicider quand un artiste mégalomane suspend son geste. Il lui propose d’acheter son âme et son corps pour en faire une sculpture vivante, sublime ou monstrueuse, et une marchandise planétaire. Le désespéré accepte le pacte et l’opération, se laisse déshumaniser, et exposer aux yeux des foules, sous le nom d’Adam-bis. Mais peut-il abdiquer entièrement son humanité ? Grâce à l’amour d’une jeune-femme, « l’œuvre d’art » tente alors de sortir de l’emprise de son créateur et de retrouver sa conscience perdue. Cette fable excentrique, inquiétante et comique nous entraîne dans un monde rongé par le narcissisme, le culte du simulacre et de l’apparence, le totalitarisme de l’image : le nôtre.

Note de Sybelline
 
7 / 10



En 2 jours j'en ai lu les 2/3, c'est en effet passionnant.. quand on le commence, on a hâte de connaitre la suite.. Un livre unique, dérangeant... Sur les apparences, ce qu'on est , ce qu'on pense être, et ce que les autres voit de nous... Sur la difficulté de s'aimer comment l'on est, le besoin de reconnaissance... L'identité !

Merci Mylou de me l'avoir conseillé :)


L'avis de nos blogs partenaires :

D'autres avis :


mercredi 18 août 2010

"Nuit d'été" de Dan Simmons

608 pages


C'est le début de l'été pour les enfants d'Elm Haven. L'immonde école, Old Central, va être détruite. Les enfants jouent, s'amusent et travaillent à la ferme avec leurs parents, mais les vacances vont bientôt se transformer en cauchemar avec la disparition d'un enfant, l'apparition de silhouettes étranges et le passage incessant d'un camion d'équarrissage contenant plus que des carcasses d'animaux. Nos jeunes héros chercheront l'origine des ces événements bizarres...


Note de Sybelline
 
8 / 10


J'ai mis du temps à lire ce livre... c'était entre 2002 et 2003 déjà, je lisais peu à l'époque.

 J'ai beaucoup aimé ce livre, pourtant je ne lis pas de livres d'horreur (pas plus que je ne regarde de films d'horreur)... Mais ce livre... Que de suspens, un univers bien particulier...

C'est superbement bien écrit !

mercredi 21 juillet 2010

"Sauve-moi" de Guillaume Musso

403 pages



Lorsque, par une froide soirée d'hiver, Juliette et Sam se croisent en plein cœur de Broadway, c'est le coup de foudre instantané. Elle, jolie Française de 28 ans, multiplie les petits boulots en nourrissant des rêves d'actrice. Lui, la trentaine, est un jeune pédiatre new-yorkais dévoué corps et âme à son travail depuis le suicide de sa femme. Persuadés d'avoir enfin trouvé un sens à leur vie, ils vont s'aimer le temps d'un week-end intense, aussi magique qu'inoubliable. Mais Juliette doit retourner à Paris. Quant à Sam, il ne sait trouver les mots pour la garder à ses côtés. Du moins, pas assez vite. Car à peine l'avion de la jeune femme a-t-il décollé qu'il explose en plein vol...


Note de Sybelline
 
7 / 10



Je trouve que les romans de Guillaume Musso partent dans tous les sens et ensuite tous les éléments se rejoignent. 

J'ai eu du mal avec celui ci ... j'ai trouvé qu'il en faisait 'trop' dans les catastrophes mais finalement tout se lie, entre surnaturel, amour et drame ! 

J'ai bien aimé.


Les avis de nos blogs partenaires

D'autres avis :

lundi 28 juin 2010

"Soyons zen" de Tsai Chih Chung Chung



Le Zen, c'est la vie : c'est l'art de vivre avec spontanéité, dans la plénitude et dans le présent.

Pratiquée au quotidien, la voie du Zen mène inexorablement à l'épanouissement de la bonté naturelle présente en chacun de nous. Et cet état - qui se trouve au-delà des mots - s'installe normalement lorsque nous abandonnons nos petits intérêts personnels. Quand l'ego ne limite plus la vie, l'être se fond aux mouvements de l'univers.

 Grâce à son coup de crayon adroit et à l'aide des grands maîtres Zen, Tsai Chih Chuns traduit brillamment cet esprit et démontre que le Zen est la vie sans restrictions arbitraires. Des histoires illustrées qui sont simplement celles de la découverte de soi !
Extrait :
LA LANTERNE ÉTEINTE*********
Un homme, quittant son ami aveugle, lui donna une lanterne.
Son ami aveugle lui dit :"Je n'ai pas besoin de lumière. Jour et nuit me sont indifférents"L'homme lui repondit :" Je le sais, mais sans une lanterne, d'autres gens peuvent te heurter dans le noir"
L'aveugle le remercia et s'en alla avec la lanterne...
Plus tard... l'aveugle heurta quelqu'un et lui dit alors :"N'avez vous pas vu ma lanterne ?"
L'homme qui l'a heurté fut surprit et lui dit que sa lanterne était éteinte depuis longtemps...
=> Ceux qui empruntent les paroles des autres pour enseigner sont semblables à l'homme aveugle. Sa lanterne était éteinte, mais il l'ignorais. 

mercredi 5 mai 2010

"Givrée" d'Alain Monnier

Editions Flammarion
155 pages


Marie n'a jamais éprouvé de plaisir à faire l'amour. Tout au plus quelques sensations, mais jamais aucun emportement lourd d'émotions. (...) Dans la gestuelle amoureuse tout l'insupporte, les prémices convenues, les positions à répétition, les fantasmes masculins si communs et si monotones... Elle voudrait simplement qu'on la serre fort et longtemps pour sentir l'envie monter en elle. (...) Présentement, elle observe l'Amant avec une curiosité d'ethnologue. 

Quelle étrange coutume de sucer les tétons ! se dit-elle en s'efforçant de baisser les paupières pour mieux se concentrer. (...) Après les caresses convenues, l'Amant a abordé la phase où il s'agite et transpire et vitupère. Marie n'y participe pas, mais halète légèrement par politesse. Elle regarde les deux Frigidaires qu'elle a poussés dans sa chambre pour désencombrer la cuisine. Il sont rigides, fermés, silencieux. A les fixer, ils gagnent dans la démesure, semblent soudain deux sentinelles glaciales qui veillent à la perpétuelle froideur de leur chambre. Deux gardes-suisses qui lui ont été dépêchés par le Souverain Pontife. Ses idées vagabondent. Elle est la reine des Frigidaires ! Voilà la vérité ! 

Des larmes lui viennent qu'elle essaie de dissimuler. Ce n'est même pas utile, elle est dans une position où l'Amant ne voit pas son visage. Il doit être quelque part derrière elle. Oui, il a déjà fait devant, dessus, dessous, donc il est derrière. Elle ne ressent rien, des mains sur ses hanches et de vagues secousses, le chapelet des questions qui courent dans sa tête. (...) Ces rapports lui conviennent, et aussi le rythme d'une fois par mois ou par deux mois. L'Amant peut voguer vers d'autres lits. Elle s'en moque. Elle le reçoit à son gré et le chasse à l'unisson. Elle retire de ces échanges une sensation d'autrui ; le contact d'un corps étranger lui permet de se sentir moins seule."

Note de Sybelline
 
10 / 10

 


Un livre en décalé qui mets l'accent sur notre société de consommation, la quête de l'amour, de la reconnaissance...

Cela se lit super bien, l'auteur nous interpellant, faisant des pauses et reprenant le récit !

J'ai bien aimé ! très marrant !

vendredi 2 avril 2010

"Parce que je t'aime" de Guillaume Musso


320 pages

Note de Sybelline
7 / 10

RESUME

Layla, petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents, brisés, finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où l'on avait perdu sa trace. Elle est vivante mais reste plongée dans un étrange mutisme. A la joie des retrouvailles, succèdent alors les interrogations : où était Layla pendant cette période ? Avec qui ? Et surtout : pourquoi est-elle revenue ? Une histoire d'amour envoûtante, un livre profondément humain qui vous plonge dans le mystère et le suspense, un dénouement que vous n'oublierez pas.



MON AVIS

L'un des premiers romans que j'ai lu de G Musso...

En effet on ne s'attends pas du tout à ce dénouement. 

Un livre facile à lire, du suspens et beaucoup de beaux sentiments, un livre qui se dévore et qui donne envie de lire et de découvrir encore et encore les romans de Guillaume Musso.


Les avis de nos blogs partenaires :
D'autres avis :

mardi 2 février 2010

"No et moi" de Delphine de Vigan

Editions Livre de poche 
249 pages




Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies. 
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle. 

No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage.
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.

Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.



Note de Sybelline
 7 
/ 10




J'ai beaucoup aimé l'histoire et la manière dont elle est ecrite, lou est touchante, un livre sur la différence des chances de chacun, sur les reperes, la tolérance, les limites, l'affection, la bonté...

A lire absolument 

J'ai moins aimé le film...



Les avis de nos blogs partenaires :


D'autres avis :

jeudi 28 janvier 2010

"L'alchimiste" de Paulo Cohelo

Editions J'ai Lu
190 pages




Santiago est un jeune garçon andalou qui choisit un jour de devenir berger pour voir le monde avec ses brebis. Mais parce qu'il a rêvé à deux reprises qu'un trésor l'attendait au pied des pyramides d'Egypte, il laisse un jour son troupeau et démarre un long voyage au cours duquel il va tenter de réaliser sa "Légende personnelle"...

Conte philosophique, "l'Alchimiste" est le récit de la quête de Santiago à la poursuite de son rêve. Rencontres après rencontres, initié au cours de son parcours dans le désert par l'Alchimiste, il apprendra à écouter son cœur, à lire les signes du destin et par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.


« Une quête commence toujours
par la Chance du Débutant.
Et s’achève toujours
par l’Epreuve du Conquérant. »




Note de Sybelline
 8 
/ 10





Ce livre porte de vrai leçon de simplicité, d'ouverture vers le monde ! 

Superbe message philosophique ! 

Un livre à lire au moins une fois... et même plusieurs fois :)

Juste un bémol, la fin un peu incohérente, et un fort ralentissement de rythme...


Extraits

Savoir écouter son coeur



« Pourquoi devons-nous écouter notre coeur ? demanda Santiago ce soir-là quand il firent halte.
- Parce que, là où sera ton coeur, là sera ton trésor.
-  Mon coeur est agité, dit le jeune homme. Il fait des rêves, il se trouble, et il est amoureux d’une fille du désert. Il me demande des choses, me laisse des nuits et des nuits sans dormir quand je pense à elle.
- C’est bien. Ton coeur est vivant. Continue d’écouter ce qu’il a à te dire. »(…)

« Mon coeur est traître, dit le jeune homme à l’Alchimiste. Il ne veut pas que je continue.
- C’est bien, répondit l’Alchimiste. Cela prouve que ton coeur vit. Il est normal d’avoir peur d’échanger contre un rêve tout ce que l’on a déjà réussi à obtenir.
- Alors, pourquoi dois-je écouter mon coeur ?
-  Parce que tu n’arriveras jamais à le faire taire. Et même si tu feins de ne pas entendre ce qu’il te dit, il sera là, dans ta poitrine, et ne cessera de te répéter ce qu’il pense de la vie et du monde.» (…)

« Mon coeur craint de souffrir, dit le jeune homme à l’alchimiste, une nuit qu’ils regardaient le ciel sans Lune.
- Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et qu’aucun coeur n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves.»



CITATIONS
  • « Personne ne peut fuir son cœur. C’est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu’il dit. »
  • « Quand on veut une chose, tout l’Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve. »

mardi 12 janvier 2010

"La Nuit des Temps " R Barjavel

394 pages

Mon livre préféré de SF



Dans l'immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé du relief sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace... Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? "La nuit des temps", c'est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d'amour passionné. Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d'Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.



Note de Sybelline
 10
 / 10


A RELIRE ...

 Il est tellement ma-gni-fi-que !
Dès que je relis je vous mets un petit avis...

Il y a longtemps que je l'ai lu.






D'autres avis :

mercredi 6 janvier 2010

"Cyrano de Bergerac" de Edmond Rostand

Est ce la peine de présenter cette oeuvre magnifique ?
C'est l'une de mes lectures favorites.
Bien sur : j'ai lu le livre, vu la piece, vu le film.

Pourquoi j'aime cette piece ?

Cela parle si bien des apparences... la beauté est relative...  Cyrano, un etre sublime d'ame mais d'un physique desagreable, amoureux se cachant derriere un autre plus charmant, allant à l'aider pour approcher sa dame... raaaaaaaaah toute l'oeuvre est magnifique... les tirades sont fabuleuses...

« C'est un roc !… C'est un pic !… C'est un cap  !… Que dis-je, c'est un cap ?… C'est une péninsule  ! » 

 "Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce ? un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer; c'est un secret qui prend la bouche pour oreille. "

UN CHEF D'OEUVRE